L’évaluation du risque politique des réformes par les internautes

Réforme du statut des enseignants (Fondapol)

En octobre 2013, Luc Chatel, ancien ministre de l'Education Nationale, fait la proposition suivante que reprend le think tank Fondapol: réformer le statut des enseignants et abroger le décret de 1950.

Voilà la synthèse de Fondapol:

Luc Chatel souligne les fonctions méconnues de l’enseignant : il doit travailler en équipe pédagogique, personnaliser son enseignement pour apporter à chaque élève le soutien dont il a besoin et pour lutter contre le décrochage scolaire.

La réforme qu’il propose entend créer une véritable « communauté éducative » en passant d’un temps d’instruction à un temps de présence dans l’établissement scolaire, de 18 heures par semaine à 28 heures. L’enseignant donnerait alors 21 heures de cours classiques par semaine, 3 heures de cours complémentaires et 5 heures de présence dans l’établissement. Il serait mieux rémunéré, mais le nombre d’enseignants devrait diminuer.

Pour mettre en place une telle réforme, il faut abroger le décret de 1950. 

Lire plus

Source: http://www.fondapol.org/etude/education-jeunesse/reformer-le-statut-des-enseignants-abrogation-du-decret-de-1950-une-reforme-cle-selon-luc-chatel/

Refermer
Les porteurs
de la réforme :
STATUT : Proposition non gouvernementale
DOMAINE : Éducation
Indice de risque politique
95%
95%
Participer : Évaluer le risque
Commentez