Le classement du risque politique des réformes

Réforme du lycée et du baccalauréat

La réforme du lycée et du baccalauréat, initiée par le ministre de l'éducation nationale Jean-Michel Blanquer, a pour but de "simplifier" l'examen du bac et de faciliter la réussite dans l'enseignement supérieur. Cette réforme comprend les principaux points suivants:

-réduire le nombre d'épreuves finales à 5 (français, philosophie, 2 épreuves de spécialité, un grand oral). Elles constitueront 60% de la note finale ;

-renforcer la place du contrôle continu à hauteur de 40% de la note finale. Sur ces 40%, 10% représenteront la moyenne des bulletins de première et de terminale, les 30% restants corresponderont à la moyenne des épreuves communes organisées en 3 fois en première et en terminale ;

-suppression des séries générales (L, S, ES) à la rentrée 2019. A la place, les lycéens devront choisir des spécialités dès la classe de première.

La réforme faisait partie du programme présidentiel d'Emmanuel Macron. Elle a été annoncée par le Premier ministre Edouard Philippe lors de son discours de politique générale le 4 juillet 2017. Les concertations, menées par Pierre Mathiot, ont débuté le 13 novembre 2017. Celui-ci a rendu un rapport à Jean-Michel Blanquer le 24 janvier 2018. Le Ministre a ensuite présenté la réforme en conseil des ministres le 14 février suivant. Le décrêt et les arrêtés d'application ont été publiés au Journal Officiel le 17 juillet 2018. Le nouveau baccalauréat entrera en vigueur pour la session 2021.

Lire plus

Source: http://www.education.gouv.fr/cid126438/baccalaureat-2021-tremplin-pour-reussite.html

Refermer
Les porteurs
de la réforme :
STATUT : Adoptée 2018
DOMAINE : Éducation
Indice de risque politique
60%
60%
afficher les détails
Détail par facteur de risque :
NIVEAU DE PERTURBATION
40%
40%
ATTEINTE DES OBJECTIFS
90%
90%
Commentez