Le classement du risque politique des réformes

Réforme des armées

Promulguée en juillet 2009, cette loi prévoit la modernisation des équipements militaires et la suppression de plus de 50 000 postes sur une période de 6 ans. 

En 2007, la défense française se trouve dans une impasse budgétaire colossale : l’incohérence entre moyens programmés et commandes d’équipements devrait lui coûter 40 milliards d’euros entre 2007 et 2012. Le projet de loi de programmation militaire, annoncé par François Fillon en juillet 2008, vise à clarifier la doctrine stratégique de la défense dans un environnement profondément renouvelé et financièrement contraint, et en déduire le nouveau format des armées, leur équipement et les moyens nécessaires.

Le projet de loi prévoit la modernisation des équipements sur 6 ans (loi de programmation militaire 2009-2014), la réduction des effectifs –puisque 16% des 320 000 postes doivent être supprimés sur ces six années-, la fermeture de 24 sites, la création du  Conseil de défense et de sécurité nationale regroupant défense et sécurité intérieure sous l’autorité du Président.

Il est présenté en Conseil des ministres en octobre 2008 et adopté en juin 2009. 

Lire plus

Les porteurs
de la réforme :
STATUT : Adoptée 2009
DOMAINE : Autre
Indice de risque politique
75%
75%
afficher les détails
Détail par facteur de risque :
NIVEAU DE PERTURBATION
65%
65%
ATTEINTE DES OBJECTIFS
90%
90%
Commentez