L’évaluation du risque politique des réformes par les internautes

Plan prison

La réforme des peines de prison faisait partie du programme présidentiel d'Emmanuel Macron. Il annonce les détails de cette "refondation" pénale le mardi 6 mars à l'Ecole nationale d'administration pénitentaire (ENAP) à Agen, en compagnie de la ministre de la justice Nicole Belloubet. Le 12 septembre 2018, la garde des Sceaux présente un "plan prison" en conseil des ministres.

Ce plan prévoit:

-de créer 7000 places de prison d'ici la fin du quinquennat, dont 2000 en "structures d'accompagnement vers la sortie (SAS) ;

-de supprimer des peines de prison inférieures ou égales à un mois ;

-de développer la détention à domicile pour les peines de moins d'un an ;

-de supprimer l'aménagement des peines au delà d'un an ;

-d'accroître le travail en prison ;

-recrutement de 1100 surveillants supplémentaires en 2019.

Lire plus

Source: http://urlz.fr/7Keu

Refermer
Les porteurs
de la réforme :
STATUT : En cours
DOMAINE : Justice
Indice de risque politique
50%
50%
Participer : Évaluer le risque
Commentez