L’évaluation du risque politique des réformes par les internautes

Mendicité avec enfants (Fondapol)

En mars 2014, Julien Damon du think tank Fondapol écrit une note dans laquelle il formule des propositions pour endiguer la mendicité avec enfants. 

Voilà la synthèse des quatre propositions de Fondapol pour relayer le droit pénal en la matière: 

- Passer par les applications modernes pour informer sur la mendicité avec enfants, afin que chaque citoyen puisse informer les autorités adéquates dès lors qu'il suspecte un risque pour un enfant. L'application DansMaRue lancée à Paris à l'été 2013 permet déjà de signaler des "anomalies" dans la rue (graffitis, dégradations, etc); ce type d'applications devrait également permettre d'adresser des informations préoccupantes aux autorités et services adéquats. 

- Placer les enfants le plus souvent possible dans des centres d'aide sociale à l'enfance, pour que ces derniers soient au moins suivis et scolarisés. 

- Emettre une circulaire (pouvoirs publics) pour incarner le volontarisme. Elle préciserait ce qu'il en est du droit applicable, sur les plans social et pénal. 

- Présenter la facture à l'Union Européenne: des instruments spécifiques pourraient être mis en place à l'échelle européenne, par exemple une agence pour suivre les enfants, soutenir les Etats desquels ils sont citoyens, et conduire des coopérations entre Etats pour gérer les dossiers et situations des sans-abris présents sur le territoire d'un Etat dont ils ne sont pas ressortissants. 

Lire plus

Source: http://www.fondapol.org/etude/julien-damon-faire-cesser-la-mendicite-avec-enfants/

Refermer
Les porteurs
de la réforme :
STATUT : Proposition non gouvernementale
Indice de risque politique
55%
55%
Participer : Évaluer le risque
Commentez